Petite histoire du FER A REPASSER
Diviseur
Depuis que les peaux de bêtes ont été abandonnées, les vêtements en étoffe ont toujours dû subir un défroissage au sortir du lavage
Premiers instruments de repassage

Des pierres plates, des machoires de bovidés, des lissoirs en verre ou en bois ont été longtemps utilisés à froid pour enlever les faux plis. On s'en servait en les pressant des deux mains.
Dès le VIIIe siècle, en Chine, on se sert d'ustensiles en bronze, en forme de casseroles à long manche, à l'intérieur desquelles on dépose du sable chaud.
Vers le XIIe siècle, dans les pays nordiques, on emploie des planches à calandrer. Le linge humide est enroulé sur un cylindre en bois. On le roule sous la pression d'une planche à qui l'on imprime un mouvement de va et vient.
Travail à chaud
En Europe Occidentale, les forgerons fabriquent des fers d'une seule pièce. Chauffés directement dans le feu de la cheminée ou d'un brasero, ils en ressortent sales et ont besoin d'être nettoyés avant usage, au risque de se brûler la main car la poignée est chaude également. Nous sommes au XVIIe siècle.
Aussi quelqu'un eut la brillante idée de mettre les braises dans le fer plutôt que le fer dans la braise. Apparaissent ainsi les fers creux en tôle et en fonte chauffés intérieurement. Ils offrent l'avantage d'avoir la semelle propre mais, en même temps, dégagent fumées et poussières.
L'évolution de la mode et des moyens de fabrication vont faire apparaître une nouvelle génération de fers creux chauffés intérieurement par un morceau de métal (lingot) préalablement rougi au feu. Ce qui réduit considérablement les inconvénients évoqués précédemment. C'est un progrès considérable !
A partir du XIXe siècle, la fonte est produite industriellement. Petit à petit, l'âtre laisse la place aux foyers sur lesquels reposent les fers plaques que nos grands mères utilisaient, il n'y a pas encore si longtemps.

Dès le début du XXe siècle, on utilise toutes les énergies nouvelles pour chauffer les fers. Ainsi trouve-t-on les fers chauffés à l'essence ou à l'acétylène, les fers à gaz, à alcool ou à eau chaude, etc.
En France, c'est en 1917 que Calor commercialise les premiers fers électriques qui procurent bien des avantages par rapport à leurs ancêtres.
Le thermostat est apparu dans les années 1920.

Le premier fer sec sans fil a été breveté en 1959. C'est dans la même période que le fer vapeur fait son apparition.
Aujourd'hui c'est le fer vapeur sans fil qui est à la pointe du progrès. Dommage que son autonomie soit limitée. La centrale vapeur lui fait concurrence.
Vous recherchez l'origine d'un fer, vous souhaitez acquérir des informations, vous procurer des ouvrages, rapprochez-vous de